planesploit1

Amsterdam (Pays-Bas) - Hugo Teso vient de donner des sueurs froides à toutes les personnes impliquées dans la sécurité aérienne après avoir fait la démonstration, durant une conférence à Amsterdam (Pays-Bas), qu'il pouvait prendre le contrôle d'un avion en interceptant et modifiant les messages échangés par les systèmes électroniques du bord et apportant la confusion aux pilotes pour leur faire prendre une route qu'il aurait lui-même décidé.

PlaneSploit, tel est le nom de cette application qui tourne sous Android, le système d'exploitation des appareils mobiles de Google, a été développée durant trois par Hugo Teso, hacker et également titulaire d'une licence de pilote commercial, qui a été jusqu'à acheter de vieux systèmes électroniques et informatiques vendus sur Ebay pour mener à bien ses recherches et vérifier le fonctionnement de son application. Celle-ci peut agir sur deux systèmes différents en exploitant des failles dans les communications, le premier, l'Automatic Dependent Surveillance-Broadcast (ADS-B) qui donne en permanence la position de l'appareil aux contrôleurs aériens. En fournissant des informations erronées, il est donc possible d'agir sur la représentation de la trajectoire de l'appareil. Le deuxième est l'Aircraft Communications Addressing and Reporting System (ACARS) qui transmet et reçoit de nombreuses informations entre l'avion et divers organismes au sol.

Hugo Teso a déjà averti la FAA et l'EASA afin qu'ils corrigent rapidement sur les systèmes informatiques de avions récents ces failles de sécurité qu'il a découvertes et exploitées. Il n'a pas rendu publique son application, se contenant de quelques démonstrations qui ont semblé apporter la preuve de ce qu'il prétendait. Les anciens avions, dotés d'une technologie moins modernes, ne sont pas affectés par les failles et Hugo Teso a indiqué que c'était pour l'instant la seule solution pour ne pas craindre son application, n'utiliser que des systèmes analogiques.

source http://www.crash-aerien.aero